Blogue

Le “fold”!

16 octobre 2018

Mesdames et Messieurs, voici le “fold”! Il provient d’une autre époque, celle où les journaux étaient la principale chaîne d’information. Une ère dans laquelle votre nouvelle devait se démarquer de toutes les autres pour être captée par un lecteur potentiel à son kiosque de journaux préféré.


Source: New York Times

Que pouvez-vous trouver au-dessus du “fold”?

En scrutant pour son choix de journal du jour, le lecteur s’attend normalement à trouver au-dessus du “fold” : l’identification du journal, ses grands titres accrocheurs, une grande image et enfin, les titres des articles principaux qui se retrouvent dans le journal. S’assurer d’avoir le contenu le plus intéressant au-dessus de ce pli physique était un moyen d’attirer l’attention dans l’espoir de vendre plus de copies que son concurrent.


Source: Source: Division des impressions et photographies de la Bibliothèque du Congrès des États-Unis (ID: fsa.8d11969)

L’évolution du “fold”

Le concept du “fold” a évolué vers le monde numérique avec l’arrivée des sites Web. Le “fold” étant représenté par le bas de l’écran de l’ordinateur. Le premier écran affiché avant le défilement de la page était rempli de contenu. Ce qui était sous ce premier écran était considéré comme inexistant. C’est pourquoi nous pouvions trouver une tonne de sites Web qui ressemblaient à celui-ci :


Version BBC News 2003

Pendant longtemps, le terme «au-dessus du fold» était collé au domaine du Web. Les clients voulaient que leur contenu – une grande partie de leur contenu – soit visible au-dessus du “fold”. Les sites Web ont été conçus de cette façon en raison du contexte. Les concepteurs ont travaillé dur pour essayer de changer cette perception, mais la situation était omniprésente dans les discussions et, malheureusement, les équipes de conception ont rarement gagné la bataille.

Une révolution numérique

Cependant, grâce à la naissance d’une nouvelle technologie, les téléphones intelligents et à la manière dont les utilisateurs ont interagi avec ces nouveaux appareils, cette révolution numérique a finalement offert ce que les concepteurs souhaitaient : la facilité et la nécessité de faire défiler ces petits écrans. Le fait que de plus en plus de gens possèdent des téléphones intelligents a changé la façon de penser des gens et a facilité l’adoption du défilement sur d’autres appareils.


Source d’image

La pointe de l’iceberg


Source d’image

La propension à faire défiler son écran est transposée à l’utilisation de l’ordinateur de bureau. Les utilisateurs comprennent maintenant que ce qui est « au-dessus du fold » n’est pas tout le contenu du site Web, et en le faisant défiler, ils trouveront beaucoup plus à explorer.

L’omniprésence des médias sociaux dans la vie des gens a également contribué à changer la perspective de la situation. Que faites-vous sur les médias sociaux? Défilement, défilement, défilement. La majorité des utilisateurs est maintenant complètement habituée au défilement. En fait, les gens défilent tellement qu’ils le font souvent avant même que la page ne soit complètement chargée.


Source: Chartbeat

Pour le prouver, testez-le!

Étant donné que ce concept a été une source de discussion entre les membres de la communauté UX et leurs clients, certaines entreprises ont tenté de prouver ou non la pertinence de ce facteur. Plusieurs tests ont apporté des données quantitatives à la discussion.

Voici quelques exemples de ce que qui a été trouvé :

  • 66% de l’attention sur une page de média normale est passé en-dessous du fold. (Chartbeat, comportement de défilement sur le Web, 25 millions de sessions analysées).
  • Huge inc. (Agence numérique à New York) a effectué une session de tests utilisateurs avec 4 types différents de conception de page Web et ils ont obtenu 91% de défilement presque immédiatement sur le chargement de la page, quels que soient les contenus (indices ou non).
  • Clicktale a analysé 80 000 pages vues pour découvrir que sur 76% de ces pages, les personnes ont défilé ces pages et 22% ont défilé jusqu’à la fin de la page.
  • Le groupe renommé Nielsen Norman (User Experience Research Firm) a déjà noté en 2010 que 80% de l’attention des utilisateurs était concentrée au-dessus du fold. À partir des nouvelles recherches sur les tests des utilisateurs (avril 2018), ils ont observé que 57% du temps de consultation des utilisateurs dépassait le seuil alors que 74% du temps de visionnage était consacré aux deux premiers écrans, soit 2160 pixels.

Ceci n’est qu’un petit ensemble de statistiques à propos du “fold”, il y en a beaucoup d’autres que l’on peut trouver sur le Web de nos jours. Vous pouvez également consulter le Musée des sites Web et voir l’évolution du design de plusieurs grandes marques telles que le New York Times, Amazon et Yahoo. Vérifiez la dernière version de ces marques où il y a des images plus grandes, le design « respire ».

Si vous l’avez (bien) construit, ils défileront!

Malgré le fait que nous pouvons dire que le défilement se produira, une chose n’a pas changé : vous devez toujours attirer l’attention de l’utilisateur. Votre contenu doit être pertinent et répondre aux besoins de l’utilisateur. Si votre site ne dispose pas de cet élément de base, l’utilisateur va tout simplement aller ailleurs et ne prendra même pas la peine de défiler plus bas dans votre site web. Donc, qu’on se le dise : la nécessité de charger l’ensemble du contenu au-dessus du “fold” comme nous le faisions il y a 10-15-20 ans n’existe plus. Les visiteurs vont assurément défiler vos pages Web, mais soyez certains de leur donner une raison de le faire… et si vous êtes en train de lire cette phrase, c’est que nous avons prouvé ce point 😉

Afin d’informer plus de gens sur l’état de la situation en 2018, allez-y, partagez cet article … et faisons défiler!


L’équipe d’Expérience Usager (UX)

Cet article a été écrit par l’équipe d’Expérience Usager de BKOM Studios. Pour en savoir plus au sujet de l’Expérience Usager ou de BKOM Studios, suivez-nous.